Fonctionnement d’une centrale thermique à flamme

     Le principe de fonctionnement d’une centrale thermique à flamme est à peut près similaire à celui d’une centrale nucléaire mis à part le fait que dans ce cas, on utilise du pétrole, du charbon, du gaz et non de l’uranium.

Pour fonctionner, une centrale thermique à flamme a besoin d’une source de chaleur qui va chauffer un fluide dans une chaudière (dans la majorité des cas, il s’agit d’eau), ce fluide va ainsi passer de l’état liquide à l’état gazeux ( tel que la vapeur par exemple). Le gaz ainsi obtenu va faire tournée une turbine qui elle même est reliée à un alternateur qui va produire de l’énergie électrique.

Pour pouvoir faire tourner la turbine, il faut condenser le gaz en aval de la turbine grâce à une source froide pour diminuer sa pression, à la sortie de la turbine, la vapeur est refroidie pour la retransformer en eau puis, elle est renvoyée dans la chaudière. Le refroidissement de la vapeur est confié à une réserve d’eau (cours d’eau ou plus rarement à une tour de refroidissement similaire à celle d’une centrale nucléaire.

Une centrale thermique à flamme fournit une puissance électrique de l’ordre de quelques centaines de mégawatts (1 MW= 1 000 000 W). Les centrales thermiques en France ont des puissances pouvant varier de 100 MW à 700MW

fonctionnement d'une centrale thermique à flamme

fonctionnement d'une centrale thermique à flamme

This entry was posted in Centrale thermique and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>